Archives par mot-clé : genre

les brésilien.ne.s et les identifications genrées: proposition théorique en analyse du discours

ler em português

Le 31 mars, j’ai présenté le travail  » Les identités brésiliennes genrées: propositions théoriques en analyse du discours » dans l’Atelier de Recherches Linguistiques sur les genres et les sexualités (Ateliê de pesquisas linguísticas sobre os gêneros e as sexualidades), Le résumé publié en français peut être lu ici. Dans ce billet je vais commenter cette présentation.

Dans le cadre de la thèse que je prépare en Analyse du discours, je développe une étude sur ce que l’on peut appeler les stéréotypes sur les brésilien.ne.s. Je m’interesse sur les discours produits dans le contexte du tourisme, et circulando en France ou au Brésil. La proposition, qui se base sur l’hypothèse que ces productions discursives (=stéréotypes) sont des processus discursifs genrés, est, en effet, une réflexion sur les possibilités de l’articulation des études de genre dans la théorie du discours (matérialiste), pour analyser la formulation et la circulation de ces discours. Il s’agit d’un travail issu des échanges et d’une construction collective. En premier lier, dans le groupe Femmes en Discours (Mulheres em Discurso/CNPq), UNICAMP. Et, plus récemment, dans le laboratoire Pléiade (Paris 13), dans lequel je realize mon stage doctoral, avec le soutien de la CAPES PDSE.

Captura de Tela 2015-05-13 às 12.14.40

Dans la première partie, j’ai explicité le parcours fait depuis mon travail  de Master (fait entre 2010-2013, à l’Université Paris 3 – Sorbonne Nouvelle), où j’ai entamé des réflexions qui se sont concrétisées  dans mon projet de thèse. J’ai expliqué la façon dont nous travaillons dans le groupe Femmes en Discours sur des tentatives de penser, dans l’Analyse du discours matérialiste, les questions de genre, race, sexualité, parmi d’autres. J’ai repris des formulations que j’ai présentées lors du Séminaire en Analyse du Discours, VI SEAD – 2013. Dans ce travail, qui peut être lu ici, j’ai parlé sur le fait de que penser discursivement les questions de genre se constitue dans une prise de position théorique et politique en analyse du discours. (Ce point a été discuté dans mon billet précédent)

Dans la deuxième partie de la présentation, j’ai développé les possibles formulations théoriques en vue de penser le genre tout en restant dans le cadre des premisses théoriques de l’analyse du discours: j’ai parlé ainsi du processus de l’interpellation du sujet. Comme exercice d’analyse, j’ai présenté quelques gestes d’interprétation faits à partir de ce regard (genré). J’ai repris la question d’une certaine « mémoire de la colonisation », à partir d’un travail présenté lors du séminaire international Fazendo Gênero 10, en 2013, et approfondi dans le Séminaire du Groupe des études linguistiques, GEL, 2014. Un deuxième exemple d’analyse a été celle faite en collaboration avec Tyara Veriato, et présentée dans le Congrès IGALA 8 et dans le groupe de discussions, à l’UNICAMP. Le dernier exemple montré a été celui presenté lors du congrès de l’ALFAL, sur la question du tourisme sexuel, lors de la coupe du monde et la catégorie discursive du cynisme. Ce deux derniers textes n’ont pas encore été publiés, leurs versions pré-prints seront disponibilisées bientôt.

références utilisées pour la communication:

BUTLER, Judith. (2002 [1997]). La vie psychique du pouvoir. Paris : Léo Scheer.
CONEIN, B., PÊCHEUX, M. et al., eds (1981), Matérialités discursives, Presses Universitaires de Lille.
COURTINE, J.J. (1982), Analyse du discours politique. Le discours communiste adressé aux chrétiens, Langages, N°62.
DORLIN, Elsa (dir.) (2009). Sexe, race, classe, pour une épistémologie de la domination. Paris : PUF.
FRANÇA, G. (2013). Entre ditos e não-ditos. A imagem da mulher brasileira no discurso do turismo. Disponible sur: https://www.academia.edu/10352416
____. (2014). Turismo sexual e cinismo. João Pessoa, ALFAL. Version Manuscrite.
FRANÇA et VERIATO. (2014). Stereotypes and resignifications in the meanings of « puta ». Vancouver: IGALA. Version Manuscrite.
GUILHAUMOU, Jacques. Où va l’analyse de discours ? Autour de la notion de formation discursive. Texto ! juin 2004 [en ligne]. Disponible sur : <http://www.revue-texto.net/Inedits/Guilhaumou_AD.html>. (Consultée le 14 mai 2012)
HAROCHE, C., HENRY, P., PÊCHEUX ; M. (1971) La sémantique et la coupure sausurienne : langue, langage, discours, Langages , n°24, pp. 93-106.
ORLANDI, Eni. (2012). “Por uma teoria discursiva do sujeito”, in Discurso em Análise. Sujeito, sentido e ideologia. Campinas: Pontes.
PAVEAU, Marie-Anne. (2010). « Norme, idéologie, imaginaire. Les rituels de l’interpellation dans la perspective d’une philosophie du discours ». in : CORELA – Números thématiquesL’interpellation. URL : http://corela.edel.univ-poitiers.fr/index.pxp?id=1797.
PÊCHEUX, Michel. PÊCHEUX M. (1990) [1977], Remontons de Foucault à Spinoza in L’inquiétude du discours, textes de Michel Pêcheux présentés par Denise Maldidier, Paris, Editions des Cendres.
_____. (1978) “Il n’y a de cause que de ce qui cloche”. in: Maldidier, D. (1990) L’inquiétude du discours. Textes de Michel Pêcheux choisi et présentés par Denise Maldidier. Paris: Éditions des Cendres.
____. (1982). “Délimitations, retournements, déplacements”. traduction de José Horta Nunes,  publié sur Revistas IEL Unicamp (1990). Delimitaçoes, Inversões, Deslocamentos. Disponible en ligne:  http://revistas.iel.unicamp.br/index.php/cel/article/view/3011/4094
SCHAFFAUSER, Thierry. (2014). Les luttes des putes. Paris: La fabrique éditions.
ZOPPI-FONTANA, Monica. (2013). Communication SEAD - table ronde Analyse du discours et formation discursive”: “Présentation du groupe Femmes en Discours. Séminaire en Analyse du Discours. VI SEAD, Porto Alegre, Brasil.

Théorie et pratique (ou praxis) politique en Analyse du discours « genré »

(ler este post em português)

  • Quelle est la place de ces deux modes de positionnement (théorie et pratique) par rapport aux objets/sujets de ma recherche et de quelle façon s’imbriquent-ils ?

J’ai décidé de restituer ma réflexion en revenant jusqu’au moment où j’avais écrit une note dans mon cahier de notes lorsque je lisais « Vers une épistémologie des résistances », de Elsa Dorlin. Je remonte jusqu’à ce moment-là, mais il est clair que cette réflexion m’accompagne depuis mon entrée dans le domaine de l’analyse du discours, puisque, comme on le verra, il s’agit pour moi d’une question présente, centrale, depuis les premières écrits de Michel Pêcheux (69 et années 70′), et surtout, et plus explicitement, dans ses écrits les plus tardifs (fin des années 70′ jusqu’aux premières années 80′).

  • Ma lecture du texte de Elsa Dorlin

Quand j’ai écrit la note, dont je reconstitue le parcours avant de la présenter, je lisais donc l’introduction faite par Elsa Dorlin au livre qu’elle a organisé Sexe, Race, Classe, pour une épistémologie de la domination.  Pour ceux qui ont déjà lu ce texte, vous constaterez qu’elle ne parle pas directement du sujet  que je me propose de discuter ici. L’intéressant ce que, sans en parler directement, quelque chose de particulier dans ce texte a (re)suscité ma réflexion et m’a amenée à donner une formulation pour moi-même à la question du lieu où je me place par rapport à ce qu’on appelle théorie et praxis politique/féministe.

Continuer la lecture de Théorie et pratique (ou praxis) politique en Analyse du discours « genré »

Virginie Despentes, Angélica Freitas … et ma thèse ?

(ler em português)

Virginie Despentes dit:

j’écris de chez les moches, pour les moches, les vieilles, les camionneuses, les frigides, les mal baisées, les imbaisables, les hystériques, les tarées, toutes les exclues du grand marché à la bonne meuf

Angélica Freitas répond:

parce qu’une femme bonne

est une femme propre

et si elle est une femme propre

elle est une femme bonne

Et moi. J’ai décidé d’écrire mon premier billet de façon à faire semblant que je ne parle pas de mon sujet de thèse alors que, comme on le sait bien, lorsqu’on est un/e thésard/e on a l’impression que tout touche à notre recherche.

Vu que ma thèse porte sur les discours produits en France et au Brésil sur nous, les brésilien/ne/s,  Continuer la lecture de Virginie Despentes, Angélica Freitas … et ma thèse ?

Ces mots qui voyagent

Le carnet portera sur la thèse que je prépare, dans le cadre des Sciences du langage, plus particulièrement l’Analyse du discours. Ma recherche porte sur les discours produits sur le Brésil et brésilien/ne/s en France et au Brésil, dans le contexte des discours du tourisme. Le corpus d’analyse est constitué à partir des guides de voyage, publicités, sites et forums de discussion sur Internet autour des voyages au Brésil, blogs de voyage au Brésil, etc. Ce sont des discours qui donnent une identification, et qui font ainsi circuler des stéréotypes. Ma question est, donc, de savoir comment se Continuer la lecture de Ces mots qui voyagent