Archives par mot-clé : réfléxivité

Théorie et praxis politique en analyse des discours genrés (2)

Ler  em português

Divers commentaires me sont parvenus autour de mon billet « Théorie et praxis politique en analyse du discours genré ». Des échanges et des réactions fructueux se sont répandus sur différents sites: j’ai reçu des commentaires sur ce blog (aussi bien dans le billet en français que dans sa traduction en portugais), et principalement, sur ma page facebook, où j’ai partagé le lien vers le billet.

Captura de Tela 2015-05-01 às 16.38.36

Outre ces contributions, j’ai reçu des réponses, sous forme de deux billets de blog, en réaction à mon billet: Noémie, ma collègue de doctorat du labos Pléiade, à Paris 13, a publié sur son blog le billet “L’inquiétude de la théorie et de la pratique – Réponse à Glória França”. Son texte a surgi d’un accord que nous avons établi, après avoir discuté avec animation sur les questions abordées dans ces différents billets, nous avons convenu que nous écririons, sur nos carnets respectifs, une sorte de synthèse de nos échanges.  Continuer la lecture de Théorie et praxis politique en analyse des discours genrés (2)

Théorie et pratique (ou praxis) politique en Analyse du discours « genré »

(ler este post em português)

  • Quelle est la place de ces deux modes de positionnement (théorie et pratique) par rapport aux objets/sujets de ma recherche et de quelle façon s’imbriquent-ils ?

J’ai décidé de restituer ma réflexion en revenant jusqu’au moment où j’avais écrit une note dans mon cahier de notes lorsque je lisais « Vers une épistémologie des résistances », de Elsa Dorlin. Je remonte jusqu’à ce moment-là, mais il est clair que cette réflexion m’accompagne depuis mon entrée dans le domaine de l’analyse du discours, puisque, comme on le verra, il s’agit pour moi d’une question présente, centrale, depuis les premières écrits de Michel Pêcheux (69 et années 70′), et surtout, et plus explicitement, dans ses écrits les plus tardifs (fin des années 70′ jusqu’aux premières années 80′).

  • Ma lecture du texte de Elsa Dorlin

Quand j’ai écrit la note, dont je reconstitue le parcours avant de la présenter, je lisais donc l’introduction faite par Elsa Dorlin au livre qu’elle a organisé Sexe, Race, Classe, pour une épistémologie de la domination.  Pour ceux qui ont déjà lu ce texte, vous constaterez qu’elle ne parle pas directement du sujet  que je me propose de discuter ici. L’intéressant ce que, sans en parler directement, quelque chose de particulier dans ce texte a (re)suscité ma réflexion et m’a amenée à donner une formulation pour moi-même à la question du lieu où je me place par rapport à ce qu’on appelle théorie et praxis politique/féministe.

Continuer la lecture de Théorie et pratique (ou praxis) politique en Analyse du discours « genré »